Qu’est-ce que c’est la Capoeira ?

Un combat, une danse, un moyen de se défendre, un sport, une thérapie corporelle? En réalité, c’est un peu tout cela, et bien plus encore! La Capoeira est souvent perçue comme une danse alors qu’elle s’apparente davantage à un art martial. C’est laisser son corps s’exprimer par une succession de mouvements qui simulent une lutte déguisée en danse. Elle se caractérise par des coups de pieds et des esquives que les partenaires échangent alternativement sous la forme d’une expression corporelle fluide rythmée par les instruments de musique traditionnels.

La capoeira au Brésil:

Au Brésil, la Capoeira est intégrée au cursus scolaire et dans de nombreux projets socioéducatifs et culturels. Elle est proposée à tous : enfants, adolescents, personnes handicapées, adultes, personnes âgées. Il n’y a aucune restriction pour sa pratique. Elle fait partie intégrante du patrimoine culturel brésilien, et à ce titre, elle joue un rôle social majeur auprès des jeunes qui se reconnaissent dans les valeurs qu’elle véhicule.

La capoeira en France

En France, la Capoeira se développe depuis plusieurs années, et commence à se faire une place dans les écoles, mais reste malheureusement encore perçue comme un simple sport. Or, la Capoeira est bien plus que cela. Elle est porteuse de tout une culture, d’une philosophie de vie qui véhicule des valeurs de respect, de partage, d’ouverture d’esprit, d’amitié. Elle a pour vocation d’insuffler ces valeurs aux citoyens de demain.C’est en tous cas ce qui se dégage des missions menées depuis des décennies au sein des favelas du Brésil. Vrai choc culturel, elle permet en plus de la pratique d’un sport, de s’épanouir, de s’intéresser aux autres et d’apprendre à se respecter malgré les différences. La Capoeira mêle les chants brésiliens, les instruments de musique, la lutte et incarne des valeurs qu’elle a puisé dans ses racines : l’esclavage.